REGEnLIFE mise sur l’axe cerveau-intestin pour traiter la maladie d’Alzheimer

6 février 2019

REGEnLIFE a obtenu un trophée au Concours des Inn’Ovations dans la catégorie « Produit du futur de l’année ». Ce prix régional a été remis à l’entreprise lors de la clôture de l’événement Occitanie Innov qui s’est tenu à Labège le 31 janvier 2019.

REGEnLIFE a pour mission de développer des technologies innovantes et responsables répondant à des enjeux de santé publique. Son objectif est d’amener sur le marché un traitement capable de modifier la progression des pathologies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer. Actuellement, une équipe interdisciplinaire de dix personnes travaille avec différents partenaires recouvrant un ensemble de domaines tels que la médecine, les sciences physiques et l’ingénierie.

Un véritable fléau
La maladie d’Alzheimer a une progression épidémiologique galopante. Les malades ne bénéficient d’aucun traitement curatif. De plus, peu de traitements entrent en phase d’études cliniques et conduisent trop souvent à des échecs thérapeutiques.

Une stratégie thérapeutique « au-delà du cerveau »
L’entreprise est partie de l’hypothèse que l’axe cerveau-intestins est impliqué dans le développement de la maladie d’Alzheimer ou du vieillissement cérébral ; et que certaines formes d’émissions électromagnétiques pourraient permettre de prévenir voire de traiter de manière non-invasive cette maladie. L’innovation a été testée à travers des  précliniques aux résultats probants et prometteurs.

> Lire la suite

Partager cet article